Collections

Entre ses propres collections et les objets qui lui sont confiés en dépôt, l’Ecomusée gère plus de 5000 objets. Matériaux, outils, objets...sont complétés par un important fonds d’archives et de documentation.

Le Récolement à l'Ecomusée

Obligation légale faite aux musées de France, le récolement de l’inventaire des collections a débuté en septembre 2013 à l'Ecomusée.

C'EST QUOI  RECOLER ?
Il s’agit de vérifier à une date donnée, la présence (ou l’absence), la localisation, l’état de conservation et le marquage de chaque objet inventorié appartenant aux collections labellisées Musée de France.

CONCRETEMENT ?

récolement2.jpgC'est munie de l'inventaire informatisé des collections que la responsable des collections, se rend dans les différents magasins et réserves de l'Ecomusée. Elle vérifie "sur place et sur pièce" les objets un à un, et peut si nécessaire les re-étiqueter, compléter leur notice ou les photographier.  Le cas échéant, des déclarations de dégradation, destruction ou de perte sont rédigées

COMBIEN DE TEMPS ?
Près de 1.500 objets, de la simple pince de forge au métier à tisser, doivent ainsi être examinés. Travail long et rigoureux, le récolement est programmé sur 6 campagnes. Le Ministère de la Culture a repoussé au 31 décembre 2015 la date d'achèvement du récolement.



récolement.jpgrécolement3.jpgAu 30 juin 2015, 65% des objets ont été récolés.

 


Devenir objet de musée

t_machine_etiquette.jpg

Au début des années 1980, dans un contexte de crise économique, le Groupe de Recherches Historiques de Cours-La Ville a été précurseur en matière de collecte, notamment dans le domaine du patrimoine industriel.

Depuis vingt ans, l’association Patrimoines Haut-Beaujolais a poursuivi et élargi cette démarche.

Aujourd’hui, une part importante des collections, cédée à la Communauté de communes, est protégée par l’appellation Musée de France.

Un objet qui entre en collection doit remplir certains critères :

  • Concerner le Haut-Beaujolais et les thèmes sur lesquels travaille l’Ecomusée
  • Etre accompagné d’un minimum de documentation (photos, témoignages…)
  • Etre en bon état, et si possible en état de marche pour les machines.
  • Pouvoir être démonté, transporté et stocké sans trop de problèmes.
  • Etre proposé gratuitement, de préférence !
Partenaires

Site cofinancé par la communauté européenne dans le cadre du programme LEADER +